TENDINITE

Cela survient lorsqu’il y a inflammation des tendons suite à un choc, un faux mouvement ou à des stress répétés sur les tendons. (Les tendons sont des fibres très résistantes à base de collagène qui relient les muscles aux os. Ils aident à la contraction des muscles.)

Symptômes :

La douleur est le principal symptôme de la tendinite. Elle est décrite comme lancinante, lors de l’exécution de mouvements à l’articulation blessée.

  • Douleur durant la palpation ou lors de la mise en tension du muscle (lorsque vous forcez le muscle et qu’il y a contraction)
  • Présence de rougeur
  • Augmentation de température
  • Gonflement à l’endroit de l’inflammation du tendon
  • Diminution de l’amplitude de mouvement, suite au durcissement du tendon et présence d’adhérence

*Attention la douleur peut sembler diminuer lors de l’échauffement du tendon en faisant de l’exercice physique. Il est important de noter que l’entraînement après une blessure peut endommager davantage le tendon blessé et aggraver la situation, pouvant créer une blessure irréversible.

Traitements :

Temps de guérison : Cela dépend de la gravité de la tendinite et du tendon touché. Le temps varie entre quelques jours et quelques semaines.

  • Principe de RGCÉ (repos, glace, compression, élévation) pour les 72 heures suivant la blessure *Voir en bas de page pour plus de détails.
  • REPOS de toute activité physique * selon indication d’un professionnel de la santé (pour quelques semaines)
  • Le port d’une attelle ou orthèse stabilisatrice au niveau de l’articulation blessée aide au repos et à la guérison en immobilisant le tendon.
  • Crème anti-inflammatoire ou anti-inflammatoire prescrit par le médecin
  • Stimulation électrique pour soulager la douleur (TENS)

Les produits que nous recommandons :

Omo Hit

Attelle d’épaule stabilisatrice.

Bracelet Epi Med

Pour épicondylite (tendinite au niveau du coude).

Orthèse de poignet rigide.

Chevillère Push

Genutrain

Orthèse de genou.

Neurostimulateur Eclipse + digital

Pour contrôle de la douleur.

Principe de RGCÉ

Repos. Si la douleur est importante, il convient de reposer le membre blessé, pour environ 48 à 72 heures, et plus si la douleur reste présente. Dans la grande majorité des cas, un repos de longue durée peut entrainer la diminution de masse musculaire et l’amplitude de mouvement ce qui devra être traité par la suite. La douleur est le meilleur guide : faire les mouvements à l’articulation blessée tranquillement afin de voir si le repos est encore nécessaire. Dans certains cas, il est préférable d’immobiliser l’articulation à l’aide d’une orthèse ou attelle.

Glace. Appliquer de la glace le plus tôt possible afin de minimiser l’enflure. La glace soulage la douleur, réduit l’inflammation et diminue l’enflure en resserrant les vaisseaux sanguins. Nous conseillons d’appliquer la glace pour une période de 10 minutes chaque heure. **Afin d’éviter de brûler la peau, il est conseillé de mettre une serviette mouillée entre le sac de glace et la peau.

Compression. Envelopper la région atteinte à l’aide d’un bandage élastique afin de réduire l’enflure et les ecchymoses et de soutenir le tendon blessé. Ne pas serrer trop fort pour ne pas couper la circulation sanguine. L’orthèse stabilisatrice peut jouer le rôle de la compression.

Élévation. Maintenir le membre blessé en position surélevée. Le membre blessé doit être élevé de 10 cm plus haut que le cœur
(Exemple : dans le cas d’une tendinite à la main, il est possible de maintenir élevée cette dernière au-dessus du cœur à l’aide de coussins.) Dans le cas de blessure à l’épaule, il ne faut pas élever l’articulation. Si possible, maintenir l’élévation pendant 2 à 3 heures chaque jour, jusqu’à ce que la douleur et l’enflure diminuent. L’élévation favorise le retour du sang dans les veines et limite l’accumulation de liquide d’inflammation autour de la zone blessée.

Retour Guide de blessures