FRACTURE

C’est une rupture dans la continuité de l’os. Les fractures peuvent affecter tous les os du corps. Elles peuvent survenir à différents endroits sur l’os soit au niveau diaphysaire, métaphysaire ou épiphysaire. À noter que les structures comme les nerfs, les vaisseaux, et les muscles qui entourent l’os peuvent être touchées selon la gravité de la fracture. Les fractures peuvent être :

  • simple ou complexe
  • transverse, oblique, spiralée, ou comminutive (en plusieurs morceaux)
  • stable ou instable en fonction de la position de l’os suite à la blessure ouverte (plaie visible) ou fermée

Symptômes/signes cliniques :

  • Le mécanisme de blessure est souvent associé à un choc ou une chute
  • Douleur qui apparaît brusquement et localisée
  • Impotence fonctionnelle, c’est-à-dire qu’il est difficile voir impossible de faire des mouvements à une articulation
  • Déformation visible soit due à un raccourcissement, une angulation du membre (fracture avec déplacement) ou rotation du membre fracturé
  • L’œdème (gonflement des tissus)
  • Ecchymose (bleu)
  • Hématome (accumulation de sang suite à une hémorragie causée par la fracture)

Suite à la période d’immobilisation d’une fracture il peut y avoir une :

  • atrophie musculaire (diminution de la masse musculaire)
  • perte de mobilité
  • raideur au niveau des articulations
  • diminution de l’amplitude de mouvement
  • diminution de la proprioception (sens d’équilibre) au niveau des régions adjacentes à la fracture

Traitements :

Il est toujours recommandé de passer une radiographie pour que le médecin confirme la présence de fracture.

  • Réduction fermée (traction faite par le médecin pour réaligner l’os)
  • Chirurgie avec fixation de plaque, tige et/ou vis lors de fractures plus complexes
  • Plâtre, attelle, orthèse, corset : méthode conventionnelle dans le cas d’une fracture sans déplacement

Phase de guérison : Le temps de guérison dépend du type de fracture, si elle est stable ou instable, et s’il y a eu chirurgie ouverte ou fermée.
Il y a 3 phases importantes : inflammation, réparation et modelage.

  • 1. Inflammation (environ 1 semaine) : Durant cette phase il est important de protéger le site de la fracture soit avec une orthèse protectrice ou un plâtre.
  • 2. Réparation (environ 4 semaines) : Il y a formation osseuse nouvelle qui soude les fragments de l’os fracturé. Il peut y avoir mobilisation de l’articulation, mais elle doit être contrôlée. *Suivre les conseils d’un professionnel de la santé.
  • 3. Modelage (environ 8 à 12 semaines) : Le port de l’orthèse est bénéfique. Au début de cette phase, il y a possibilité de mobilisation passive (lorsque le mouvement à l’articulation est créé par une force externe). Après 8 semaines il est possible de faire des exercices de renforcement.

Les produits que nous recommandons :

Botte de marche pneumatique Aircast

  • Fractures pieds/chevilles
  • Peut-être utilisée conjointement avec une canne pour faciliter la marche.

Orthèse ABD d’abduction de l’épaule

  • Fracture au niveau de l’épaule

Orthèse gléno-humérale

  • Fracture de l’humérus

Orthèse d’immobilisation de type Stevenson

  • Fracture bras, avant-bras

Orthèse de poignet rigide avec pouce

Attelle de réhabilitation ‘Advance®Dynamic ROM’

Pour augmenter l’amplitude de mouvement suite à une contracture causée par une fracture.

Orthèse dorso-lombaire moulée

  • fracture des vertèbres

Retour Guide de blessures